Je me présente :
Laure Audiffred !

Ma vision

Plus qu’une conviction, il est ancré dans mon corps, mon âme et mon être que la danse n’est pas qu’une simple activité physique. Pour moi, la danse est avant tout un mode de vie et elle fut longtemps l’oxygène d’un quotidien professionnellement débordé.

Je souhaite à mon tour semer les graines de cet amour pour la danse et partager ma passion.

Ma mission

Vous accompagner dans la découverte de la danse et de son univers, en vous accueillant au sein d’un espace de partage animé par une communauté de professeurs bienveillants.

Partage de passion, de savoir, de compétences, je vois La Graine comme une maison hors de la maison.

Mes valeurs

Inviter tout type de public et toute génération sans restriction, à découvrir les bienfaits de la danse, en apportant une attention toute particulière aux qualités humaines et relationnelles des professeurs.

A l’heure de l’immédiateté et de la superficialité, l’attention sera portée sur l’enseignement et la pédagogie, l’apprentissage des élèves et leur progrès.

« Tout le monde croit que le fruit est l’essentiel de l’arbre quand, en réalité c’est la graine. »

Mes objectifs

  • Faire de La Graine une référence parmi les studios de danse de Casablanca, par la qualité de son enseignement et de ses professeurs, mais aussi pour son atmosphère intimiste, familiale, chaleureuse, propice à l’expression, au partage d’expérience et aux rencontres.
  • À moyen terme, j’aspire également à avoir un impact social, via la formation de jeunes danseurs et professeurs de danse, accessible aux potentiels issus de milieux défavorisés, renforçant ainsi l’esprit de communauté autour de cette passion commune, et la possibilité d’en vivre pour certains artistes talentueux.
  • Marquer les esprits des petits comme des grands, avec l’objectif à long terme d’être cité dans les meilleurs souvenirs d’enfance de ces adultes ayant fait de La Graine leur « seconde maison » quand ils étaient plus jeunes.
  • L’accent sera donc mis sur les qualités humaines et pédagogiques des professeurs, pour fidéliser les élèves et les accompagner dans un apprentissage durable, au fur et à mesure des années.
  • Travailler ensemble vers le même objectif rapproche une équipe mais attire aussi ceux qui veulent faire partie de ce qui est en train de se construire. L’attention est portée sur les professeurs, et leur correspondance à la culture d’entreprise de La Graine.
  • Ces ambitions reflètent ma personnalité et concrétisent mon envie de vivre de ma passion.
    Comme le dit un proverbe togolais, « là où le cœur est, les pieds n’hésitent pas à y aller ».

Côté danse

Outre mon parcours professionnel, je suis une danseuse passionnée, et en parallèle du développement de ma carrière, je me suis attachée à conserver une pratique intensive de la danse (à raison de 8 à 10h par semaine) depuis la découverte de cette discipline artistique en 2009.

J’ai commencé la danse « modern jazz » à 21 ans (oui, il n’y a pas d’âge pour commencer !), intégrant une école de quartier à Paris et les cours de Emilie Juppin qui m’a offerte l’opportunité de faire six représentations au Casino de Paris de 2009 à 2014.

En 2013, j’ai participé à mon premier concours de danse, le concours de la Scène Française à Paris. Avec 3 amies, nous avons remporté́ le premier prix dans la catégorie groupe.

En parallèle, j’intègre le jeune ballet de Lucas Defayolle dès sa création jusqu’en septembre 2014, date à laquelle je suis partie vivre au Sénégal (où j’ai pratiqué avec bonheur l’afro jazz avec l’école et compagnie Artea).

Durant ces deux ans avec LDDCII, la compagnie a fait 4 représentations au Théâtre de Ménilmontant à Paris (spectacle Rainbow Warrior), gagné une médaille de bronze en catégorie préprofessionnelle groupe au Concours Européen de danse en 2014, et été sélectionnée pour participer à l’émission de télé « La France a un incroyable talent ».

En 2015, je m’installe à Casablanca et rejoint en 2016 la Cora Dance Company, faisant partie des danseuses-interprètes de Windows to the Soul de Alison Selena, présenté au Festival Les Rencontres Chorégraphiques de Casablanca de 2016. En 2017, nous avons représenté le Maroc avec la Compagnie Macadam sous la direction de Abdelillah Mesbah, au Festival Au-delà des préjugés à Lausanne en Suisse.

Depuis, la diversité et la qualité des professeurs en danses urbaines au Maroc m’a permis de découvrir beaucoup de styles qui enrichissent en permanence ma pratique du modern jazz et contemporain.

Je suis diplômée d’état du BAFA en France (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) qui permet d’exercer dans le cadre d’accueils collectifs de mineurs.

Parcours pro

Je suis diplômée d’un DUT Information et Communication (bac +2) de l’Université René Descartes à Paris, ainsi que d’un Master en « International Tourism and Hospitality Management » de l’école hôtelière Luxury Hotel School Paris. J’ai commencé ma carrière à Paris avec le groupe hôtelier ASTOTEL, au poste d’Assistante RH – Qualité puis comme Directrice de l’Hôtel Caumartin Opéra 3*.

En septembre 2014, j’ai fait le choix de rejoindre le groupe hôtelier panafricain ONOMO Hotels alors qu’il ne comptait que 3 hôtels.

Chef de Projet RH basée à Dakar, puis Responsable Formation & Suivi de Carrière basée à Casablanca, j’ai été en charge de la construction de la politique de développement des compétences des salariés, en lien avec les objectifs stratégiques RH et les besoins du groupe, tout en ayant une mission de support RH et de communication interne.

De février 2018 à janvier 2020, j’ai occupé la fonction de Responsable RH des Opérations, en charge du management des ressources humaines pour tous nos hôtels (en exploitation, ouvertures et reprises).

J’ai quitté ONOMO Hotels le 31 janvier 2020, ayant participé à 18 ouvertures et reprises d’hôtel à travers l’Afrique, afin de me consacrer à ce projet de studio de danse, pour lequel je mettrais à contribution toutes mes compétences, ma passion, et mon amour de la danse.